Etudes de cas

ParWebmaster Webmaster

Good Food

Good Food 

Comment placer l’alimentation au coeur de la dynamique urbaine?

Contexte

 

En 2015, la Région de Bruxelles-Capitale souhaite mettre en place une politique qui place l’alimentation au coeur de la dynamique urbaine et fait donc appel à Green SURF. Cette politique aboutit à la stratégie Good Food. Depuis lors, Green SURF accompagne Bruxelles Environnement et Bruxelles Economie Emploi pour concrétiser cette stratégie au travers du Facilitateur en Agriculture Urbaine. 

Etape par étape

Dans un premier temps, nous avons effectué un état des lieux des connaissances et activités en agriculture urbaine (AU) et développé une vision alimentaire long terme pour Bruxelles : « atteindre une autonomie de 30% en fruits et légumes à l’horizon 2035 ». Les actions nécessaires pour y parvenir ont également été précisées.

Nous avons réalisé notamment :

    • un état des lieux des connaissances à partir de la documentation scientifique et technique existante et de notre approche terrain
    • le calcul du potentiel de production sur le territoire
    • des recommandations quant aux étapes à suivre et actions à mener pour que la vision prenne vie
Dans un deuxième temps, nous avons recommandé un cadre juridico-administratif qui facilite l’accès aux lieux de productions et réserve des terres à vocation agricole.
Plus concrètement, nous avons réalisé :
    • des propositions de modifications réglementaires pour tous les textes législatifs concernés
    • une enquête auprès des acteurs de terrain pour comprendre les difficultés qu’ils rencontrent d’un point de vue urbanistique
    • un guide pratique à destination des porteurs de projet

Finalement, Green SURF a participé au développement d’un service d’accompagnement en agriculture urbaine pour les producteurs et acteurs clés de la ville de Bruxelles : le Facilitateur en Agriculture Urbaine. Son but est de faciliter l’émergence du secteur et promouvoir des techniques de production écologiques. Service d’information et d’accompagnement pour le développement des projets bruxellois en agriculture urbaine, Green SURF contribue, au sein du Facilitateur, à :

  • Capitaliser et diffuser l’information via la rédaction d’une FAQ et de guidances sur les aspects techniques
    • Législation aquaponique
    • Etude de potentiel d’un site
    • Rédaction de guidelines pour le Guide Bâtiment Durable (serre, pleine terre, cultures surélevées)
    • Calcul des besoins en eau des maraîchers
  • • Guidelines sur les bonnes pratiques en termes d’utilisation de l’eau
  • Promouvoir via un événement à destination du secteur immobilier.
  • Analyser des modèles de projets d’agriculture urbaine sur différents critères de performance

Vos challenges

  1. Améliorer le cadre de vie sur un territoire
    en intégrant des zones agricoles, favorisant le partage et le sentiment de communauté, favorisant un circuit court et maîtrisé.
  2. Développer une stratégie alimentaire
    pour stimuler et soutenir les porteurs de projet, producteurs et distributeurs présents mais difficilement visibles et accessibles
  3. Intégrer l’expertise nécessaire
    Comment écrire un cahier des charges complet et réaliste ? Quels partenaires choisir ? Comment faire perdurer le projet dans le temps ?

Nos services

Nous vous accompagnons de la réflexion à la réalisation du projet :

  • définition d’une stratégie ambitieuse et réaliste en agriculture urbaine, et des actions pour la réaliser
  • élaboration de scenarii possibles
  • identification des critères de rentabilité
  • choix des fournisseurs, exploitants
  • réalisation de guidances, rédaction de FAQ’s
  • organisation d’ateliers de mise en intelligence collective et participation à des événements ou formations
ParWebmaster Webmaster

Extensa – Ancienne Gare Maritime de Tour & Taxis

Extensa – Ancienne Gare Maritime de Tour & Taxis

L’agriculture urbaine, une alternative pédagogique et rentable au jardin ornemental ?

Contexte

Comment aménager l’intérieur d’un bâtiment privé ouvert au public et créer de l’interaction tant avec les locataires du bâtiment (bureaux et restaurants) qu’avec le voisinage et le public extérieur ?

Green SURF a été mandaté pour réaliser une étude de faisabilité d’un projet d’agriculture urbaine intérieure, visant principalement un effet didactique, tout en n’alourdissant pas les charges communes pour les occupants. La surface totale exploitable représentait 2700m². Green SURF a pensé l’étude pour qu’elle réponde partiellement aux besoins en fruits et légumes des restaurants et autres commerces du site, afin de proposer une alimentation saine et locale. Au-delà d’un simple projet d’aménagement, la vision proposée par Green SURF a été d’ancrer le site dans une position durable et éco-responsable.

Etape par étape

Pour assurer la faisabilité technique de l’avant-projet, Green SURF a étudié le contexte environnemental :

  • Eau : apport en eau nécessaire annuellement
  • Sol : épaisseur minimale de sol nécessaire pour l’ensemble des cultures
  • Température : analyse des températures saisonnières minimales et maximales des lieux afin de sélectionner les plantes adaptées
  • Humidité et vent : étude des courants d’air et du taux d’humidité afin d’affiner la sélection des plantes
  • Lumière : étude d’ensoleillement pour déterminer la pose des plantes

 

 

Green SURF a analysé la quantité de lumière retenue par les vitres, les variations saisonnières, l’impact des nuages et de l’ombre du bâtiment sur les parcelles.

Ensuite, Green SURF a étudié la viabilité économique de différents scénarii. Pour ce faire, nous avons :

  • objectivé les coûts
  • dessiné les macro-budgets de la mise en oeuvre et réalisation
  • analysé la zone de chalandise
  • calculé la rentabilité attendue en fonction des palettes végétales et du business modèle privilégié
  • analysé les exploitants potentiels

Conclusion

Privilégier l’agriculture urbaine avec une vente des produits en direct est nettement plus rentable qu’installer un jardin ornemental : 

    • des charges 13 fois moins élevées pour la co-propriété
    • tout en incluant la création d’un emploi
    • les charges du poste entretien des espaces verts sont dès lors transformées en revenu

L’étude de faisabilité a démontré que le projet d’agriculture urbaine au sein de l’ancienne Gare Maritime pouvait être réalisable, rentable et pédagogique. Toutefois les spécificités du site ne permettaient pas de valider l’étendue complète de la palette végétale souhaitée pour l’objectif pédagogique. Néanmoins, et même si le projet n’a finalement pas été réalisé, Extensa confirme être ravie d’avoir bénéficié de cette étude faisabilité, ayant ainsi pu prendre une décision en parfaite connaissance de cause quant à un possible aménagement de type agriculture urbaine intérieure au sein de la Gare Maritime.

ParWebmaster Webmaster

Vivalia

Vivalia

L’agriculture urbaine au service de la santé

Contexte

La construction du nouveau site Vivalia à Habay-la-Neuve, qui devrait voir le jour en 2025, fait la part belle à l’agriculture urbaine et aux espaces verts. Situé en zone rurale, le nouvel hôpital jouit en effet de plus de 5 hectares d’abords directs et de 10 hectares de parc alentours. Les biens-faits du contact avec la nature sont nombreux, et en particulier avec l’activité potagère dont les liens avec l’activité de soins de santé prend aujourd’hui la dénomination d’hortithérapie.

Green SURF a endossé une double casquette dans cette collaboration : celle d’architecte paysagiste et celle d’expert en agriculture urbaine (AU). Notre travail a consisté à étudier les potentialités d’intégration de l’AU, ses liens et bénéfices avec les fonctions de santé de l’hôpital, mais aussi l’aménagement et la gestion des abords du site en vue de favoriser la biodiversité. L’agriculture urbaine a de nombreuses plus-values, et dans le cadre Vivalia rend différents services :

Vivalia

Services de production

  • Production de fruits via le verger
  • Production de miel
  • Distribution de fruits et légumes locaux via la box réfrigérée

Services environnementaux

  • Gestion de la prairie via l’éco-pâturage occasionnel
  • Plantes mellifères favorisant l’installation des pollinisateurs
  • Palettes végétales indigènes favorisant la biodiversité locale

Services sociaux culturels

Favoriser une dynamique sociale grâce à des aménagements spécifiques pour les soignants

Espaces ludiques et pédagogiques pour les enfants (sensibilisation à la biodiversité et à la production maraîchère)

Services de santé

Proposer des espaces dédiés aux patients à travers des jardins thérapeutiques et des activités en plein air via:

  • le parcours santé
  • le jardin thérapeutique psychiatrique
  • les espaces de remise en forme (gériatrie et pédiatrie)

Green SURF a développé tant des espaces de détente, de promenade et de production (miel, fruits, etc.) que des espaces verts en lien direct avec les services médicaux : espace de revalidation, espace pédiatrique, parcours santé et jardin thérapeutique psychiatrique.

Pour ces derniers, Green SURF a travaillé main dans la main avec les services médicaux afin que le personnel médical puisse s’approprier le projet et que chaque lieu soit pensé en fonction des pathologies et publics à soigner. Ces 4 espaces répondent en effet à des besoins et objectifs différents :

1. Parcours santé : à destination des personnes ayant encore une certaine condition physique, l’objectif est de proposer tant un circuit de revalidation pour les patients, qu’un espace de détente et d’activité sportive pour le personnel de l’hôpital afin d’améliorer leur cadre de travail.

2. Jardin thérapeutique : à destination du service psychiatrique, ce jardin a pour but de stimuler sensoriellement les patients et de les reconnecter à l’autre, la nature dans le cas présent.

3. Espace de revalidation : à proximité directe de l’hôpital, il est à destination des personnes n’ayant plus aucune condition physique, généralement un public plus âgé. L’espace sera équipé de matériel de revalidation choisi par le personnel de l’hôpital.

4. Espace pédiatrique : à destination des enfants hospitalisés, l’espace sera aménagé notamment de bacs potagers et a pour objectif de sensibiliser les plus jeunes à l’importance de la biodiversité, à la pousse des plantes, de nos aliments. Le sol aura des textures variées pour travailler l’équilibre et la psychomotricité.

Conclusion

L’agriculture urbaine et l’hortithérapie apportent de nombreux bienfaits au sein des établissements médico-sociaux : 

  • augmentation du bien-être et de la santée physique, mentale, et sociale de tous ses utilisateurs
  • amélioration du cadre de vie au quotidien des patients, de leurs proches et du personnel soignant
  • création de lien social entre les patients, les membres du personnel et les visiteurs
  • amélioration de l’image de l’établissement et déstigmatisation de l’institution et la maladie