Extensa

Extensa

Maitre d’ouvrage : Extensa

Typologie & surface : bureaux & horeca, 3300m² d’espaces indoor dédiés à l’agriculture urbaine

Localisation : Bruxelles

Architecte(s) : Atelier 55, Atlante, Cerau, Eole et YY Architecture

Partenaire(s) : /

Date : 2017

Statut : étude terminée

Télécharger le PDF

Extensa a rénové l’ancienne Gare Maritime située à Tour & Taxis. Pour ce faire. Le bâtiment a pour vocation d’accueillir des bureaux et de l’Horeca, et Extensa souhaitait valider la faisabilité et l’intérêt d’y intégrer des parcelles d’agriculture urbaine en indoor. Celles-ci doivent avoir pour objectif de :

  • Créer du lien et des connexions  
  • Sensibiliser  
  • Produire  
  • Proposer des espaces de repos 

Dans ce projet, Green SURF a été mandaté pour réaliser une étude de faisabilité des parcelles d’agriculture urbaine et apporter son expertise sur la viabilité économique de celles-ci.

Le projet a été conçu pour répondre partiellement aux besoins en fruits et légumes des restaurants et autres commerces qui verront le jour sur le site, afin de proposer une alimentation saine et locale. A cette fin, Green SURF a imaginé 10 parcelles novatrices d’agriculture urbaine de 330 m² chacune, prenant place au cœur-même du bâtiment. Dans le but d’étudier la faisabilité technique de l’avant-projet, Green SURF a réalisé une étude d’ensoleillement pour sélectionner une palette végétale spécifique. A cela s’ajoutent des modélisations 3D, un plan de plantation et une analyse des conditions environnementales du site. Plusieurs scénarios de gestion de la parcelle ont également été réalisés et ont débouché sur l’élaboration d’un Business Model adapté à une activité de maraîcher professionnel. Au-delà d’un simple projet d’aménagement, la vision proposée par Green SURF a été d’ancrer le site dans une position durable et éco-responsable. 

L’étude de faisabilité a démontré que le projet d’agriculture urbaine au sein de l’ancienne Gare Maritime pouvait être réalisable, rentable et pédagogique. Privilégier l’agriculture urbaine avec une vente des produits en direct permettait d’avoir des charges 13 fois moins élevées pour la co-propriété en comparaison à des espaces verts uniquement ornementaux. Toutefois les spécificités du site ne permettaient pas de valider l’étendue complète de la palette végétale souhaitée pour l’objectif pédagogique. Extensa a donc privilégié des espaces verts ornementaux et non productifs. Extensa confirme être ravie d’avoir bénéficié de cette étude de faisabilité, ayant ainsi pu prendre une décision en parfaite connaissance de cause quant à un possible aménagement de type agriculture urbaine intérieure au sein de la Gare Maritime.